Sois  Aime

 Entraîneurs en potentiel humain 

Équilibre, dépassement de soi et saines habitudes de vie 
Amour de soi et de l'autre.


Blogue et articles

afficher :  plein / résumé

Brille de tous tes feux

Publié le 4 janvier 2018 à 18:15



La vie m’a fait comprendre qu’il est impossible d’aimer l’autre… tant qu’on ne s’aime pas soi-même avant tout. Lorsqu’on doute, qu’on a peur ou que nos blessures d’enfants sont encore présentes, on n’ouvre plus son cœur, de crainte d’être blessé à nouveau.


On peut désirer physiquement, ou vouloir l’autre personne pour répondre à ses besoins d’affection, de solitude ou de sécurité… mais l’Amour ce n’est pas ça. Il doit avant tout émerger du plus profond de notre être, malgré les défis que nous réserve la vie.


Notre valeur n’égal pas notre richesse, nos biens, notre carrière, notre physique ou le nombre de personnes qui nous entourent. Non. L’Amour qu’on a pour soi doit venir de nos valeurs : Le respect des autres, la franchise, l’entraide, la fidélité. Celui-ci doit suivre notre parcours, même quand la vie nous pose des défis ou qu’elle nous fait recommencer sur un chemin encore inconnu.


Cet amour propre ne doit jamais dépendre de l’opinion des autres, des expériences passées ou de nos erreurs. Il doit être là à chaque jour, malgré les tempêtes, car un jour le soleil reviendra. Apprécie tout ce que tu es, tes propres choix de vie, tout ce que la vie t’enseigne… et aimes-toi pleinement.

SOIS

N’attends surtout pas à demain et apprécie tout ce que tu es aujourd’hui. Ne te fais plus de tords en fuyant ta propre vie. Savoure chaque moment sans craindre le futur. Danse, ris, partage, réalises-toi et profites de ce cadeau que Dieu t’a donné. Arrête d’avoir peur, aime, partage ton cœur et tout ce que tu pourrais offrir.

AIME

Lorsqu’un diamant passera dans ta vie, si tu es pris dans tes tourments, tu ne verras pas la chance de l’avoir et tu ne sauras apprécier sa beauté. Tu seras incapable d’en prendre soin et de l’aimer… et il disparaîtra sans que tu puisses le retrouver. Je t’en prie… aime tout de toi et laisse ton cœur aimer, chanter et briller.



 

Myriam Courbron, M.Sc., Ps.éd. Entraîneur en potentiel humain

Toi qui aimerais ne plus exister

Publié le 23 novembre 2017 à 0:00


À toi qui rêve de disparaître

À tes yeux, la vie et les gens qui t’entourent se porteraient mieux sans toi. Selon tes pensées, tu mérites mieux de disparaître que de continuer ainsi.


Ta réalité du moment est telle que tu ne vois pas autre chose que ta souffrance. Tu souffres très certainement en silence par crainte de devenir un boulet pour les autres. Tu crains de décevoir et a peur que les gens te prennent en pitié. Tu préfères alors te taire et vivre ta tempête à l’ombre de tous.


À chaque matin, tu revêts ton plus beau masque pour que les autres n’y voient que du feu.


La vie te semble dénué de sens et de but. Tu ères en compagnie de ton masque en espérant que le lendemain soit mieux que maintenant. À chaque fois, tu es amèrement déçu et la roue tourne.


Tu retombes dans ton envie de disparaître. Dans ce monde où tu ne tiens pas nécessairement à mourir, mais où la souffrance et la lourdeur n’existe pas.


Ce monde qui est un peu flou, mais qui semble si tentant, si beau. Ce monde où tu ne sembles pas avoir d’identité, de but ou même de rôle.


Ta souffrance que tu vis maintenant te fait croire que tu mérites de disparaître, que tu ne vaux pas grand-chose. Mais si tu entres dans ton monde idéal, tu réalises cette prophétie : tu n’es plus rien.


Tu te coupes alors des autres et de toi-même. Ce monde jusqu’alors idéalisé devient ta prison à jamais. Tu te rends compte qu’il est un leurre et tu te retrouves, encore une fois, déçu de toi et de la vie.


T’enfermer dans cet univers ne t’est aucunement bénéfique. Ton cœur et ton corps sont de plus en plus meurtris.


Prends alors une seule décision : fais quelque chose de différent.


Reprends alors contacte avec ta souffrance et écoute-là. Qu’a-t-elle à te dire?


T’aimes-tu comme tu devrais?


Tu as le contrôle sur la façon dont tu gère les coups difficiles.


Il n’y a pas de recette miracle et tout ne peut se vivre facilement. Toutefois, tu as le contrôle sur tes réactions et tes pensées. Si tu laisses ton démon prendre le dessus, il peut t’envahir et te laisser avec cette envie de ne plus exister.


Aimes-toi comme les autres t’aimes, parce que oui, il y a des gens pour qui tu vaux la peine.


Tu n’es pas tout mauvais. Apprends à être doux et indulgent envers toi-même parce toi seul à le pouvoir te t’aimer pleinement.


Apprends à t’aimer pour ensuite voir à quel point tu es apprécié.


Apprends à t’aimer pour ensuite avoir la capacité à aimer l’autre qui t’admire. Cette personne qui te regarde avec des étincelles dans les yeux à chaque fois qu’elle te voit.


Sois toi-même et aime pleinement.


Alexandra Bourdages Jérôme, Entraîneur en potentiel humain, Sexologue et psychothérapeute

Ne laisse jamais partir cette femme

Publié le 22 novembre 2017 à 11:55



Ne laisse jamais partir cette femme qui croit en toi et qui s’émerveille lorsque tu lui parles de tes rêves. Celle qui t’admire et qui sait tout ce que tu peux devenir. Elle existe cette sirène qui s’émerveille, les yeux brillants juste en t’écoutant lui raconter tes histoires les plus drôles.


Tu sais… celle qui est là quand tu ne te sens pas au top mais qui sait très bien tout ce que tu es dans les meilleurs moments de ta vie. Elle ne juge pas les défis que tu vis mais a le goût de les relever avec toi et de se battre à tes côtés. Ne la laisse pas elle, c’est celle qui te mérite car elle sait tout ce que tu vaux.


Même si tu crois qu’aujourd’hui tu ne peux lui donner tout ton amour, garde-la prêt de toi. Tout ce qu’elle a besoin, ce sont tes bras et tes paroles qui la font rire. Il y a de ces femmes avec qui tout est simple et magique, tel un conte de fée qu’on n’ose croire.


Peu importe la distance qui vous sépare, elle pense à toi et attend juste de te revoir. Les autres hommes n’ont plus d’importance pour elle. Elle te laisse libre et croit en toi. Son cœur t’appartient.


Cet ange que tu as près de toi… bien des hommes tentent en vain de la ravoir dans leur vie. Ils n’ont pas su en prendre soin et elle est partie à la recherche du respect, de la liberté et de la fidélité. Elle ne regarde jamais en arrière et ne retournera pas dans le passé. Elle ne demande qu’à vivre le présent avec toi et bâtir un futur qui tiendra compte de ses rêves et des tiens.


Ne laisse jamais partir cette reine, seule elle te traitera comme un roi et te respectera. Serre la bien fort, garde la pour toi et montre-lui qu’elle est «The one for you». À ses côtés, tes rêves les plus fous seront réalité.


N’ait plus peur… aime la, tout simplement.


Myriam Courbron, Ps.éd., Entraîneur en potentiel humain


sois-et-aime.com

Cesse d'envier, inspire-toi !

Publié le 17 novembre 2017 à 13:30


Arrête d'envier, inspire-toi !


Est-ce qu’une Reine ou un Roi envie l’autre, les autres ? Non, absolument pas !


La Reine ou le Roi ne dira jamais : on sait bien, toi…

Pourquoi ? Tout simplement parce que la personne à qui il/elle aurait envie de dire « On sait bien, toi… » deviendra plutôt un modèle, un exemple de réussite ou de persévérance qu'elle admire et duquel il /elle s'inspirera pour faire grandir son royaume.

L'envie ne sert à rien

Cette personne, qui déclenche en toi une envie ou une jalousie, tu penses qu’elle a fait quoi pour en arriver là ? Une chose est sûre, c'est qu'elle n'a pas perdu son temps à rester assise à ne rien faire et à regarder les murs en se disant : j’aimerais être bien dans ma peau et pour y arriver, je vais attendre que la vie me donne tout ce que je mérite.

Faire le grand saut

Non ! Au contraire, cette personne a pensé à son plan d’action, s’est fixé des objectifs, a probablement passé des nuits blanches à réfléchir, a certainement vécu plusieurs embûches ou même échecs avant d’en arriver là où elle est. Elle a investi tous ses espoirs et a même développé des stratégies efficaces lorsqu'elle vient à douter d'elle-même. Elle a surtout compris qu'elle n’a pas fini de faire des efforts pour continuer à faire avancer sa carrière ou ses rêves. Elle ne prend jamais rien pour acquis et n’attend pas que les autres la prennent par la main pour faire le grand saut.

Ce qu'agir signifie

Elle fonce et elle est stratégique dans sa façon d’atteindre ce qu’elle veut. Elle sacrifie peut-être même des moments avec sa famille pour se diriger vers son but ultime : réaliser son rêve. Elle n’est pas égoïste et elle n’est pas chanceuse. Elle prend sa vie et ses rêves en main, par elle-même, et se crée des opportunités pour répondre à ses désirs de succès et de réussite.

Une pensée gagnante qui paie

Utilise l'exemple d'ambition d'un millionnaire, si tu le veux, pour te donner l’énergie et la motivation nécessaires pour foncer et te lancer dans la nouveauté qui te mènera plus loin. Si tu as le goût de lui dire : « On sait bien, toi, c’est probablement parce que tu as ressenti une insatisfaction à l’égard de ton propre parcours que tu as voulu devenir millionnaire », c'est que tu es sur une pente descendante. C'est donc l'occasion pour toi d’accomplir la première action qui te sortira de ce cercle vicieux, en changeant cette pensée pour aller vers quelque chose de positif qui transformera ta vie !

Donc, la Reine ou le Roi en toi doit changer sa façon de voir la réussite des autres. Au lieu de t’infliger amertume et insatisfaction perpétuelles, recule d’un pas et fais-toi un portrait global de TA situation. Regarde ton parcours et trace TA propre route!

Qu’est-ce que je peux apprendre du millionnaire ? Comment a-t-il réussi pour en arriver là aujourd’hui ? Que devrais-je mettre en action pour atteindre moi aussi mes objectifs ? Quelles sont mes limites ? Pourquoi ai-je si peur de passer à l'action ? Etc.!

Apprends sur toi afin de passer à la seconde étape : agis dès maintenant au lieu d’envier !

Alexandra Bourdages Jérôme, Entraîneur en potentiel humain, Sexologue et psychothérapeute

Rédaction en collaboration avec Marie-Belle Rédaction Créative www.redactioncreative.com



L'Amour de Soi

Publié le 5 novembre 2017 à 15:35


Comment j'ai trouvé l'Amour de Soi

Je suis dans un champ de bataille. C'est la guerre ici. Il y a des mines partout qui risquent d’exploser au moindre mot, au moindre mouvement. Je porte une attention particulière à tout ce qui m’entoure. Il y a un homme près de moi. C’est un guerrier meurtri. Son armure est grandiose et chargée de pierres précieuses. En regardant de plus près, je remarque que je peux voir au travers. J’y aperçois des larmes de rage, une énorme boule de feu et un petit garçon recroquevillé. Il semble captif de cette armure épaisse, semblant définitivement croire qu'il est protégé par celle-ci.

''Le massacre''

Le guerrier lance ses couteaux et ses flèches contre les compagnons de son armée. Il a décidé de faire équipe seul, d'éviter leurs regards accusateurs et d’en finir avec eux. Il utilise les seules armes qu’il connaît pour pouvoir avancer et pour ne pas regarder les erreurs qu’il a commises lors de cette bataille. Il préfère éliminer ces personnes qui l’entourent plutôt que d’admettre qu’il a eu tort, qu’il n’a pas pris les bonnes décisions.

‘’Incompréhension’’

Moi, je suis paralysé par ma stupeur. Mais comment cet homme aux allures invincibles en vient-il à faire souffrir les membres de son armée? Ne devrait-il pas écouter leurs conseils, apprendre à admettre qu’il peut parfois, lui aussi, avoir tort et qu’il a mal évalué sa stratégie?

J’aimerais intervenir devant ce massacre, mais peu importe ce que je vais dire ou faire, une mine m’explosera au visage et c’est moi qui vais souffrir. Je le sais, puisque j’en suis déjà à ma centième tentative de discussion et qu'à cause de cela, j’ai des blessures partout sur le corps. Certaines sont guéries, d’autres encore ouvertes.


‘’Impuissance’’

Je me sens impuissant. J’aimerais atteindre ce guerrier et lui dire qu'agir de la sorte lui fera du tort et ne servira à rien, mais je sais qu’il en profitera pour me lancer une flèche directement au cœur. Et là, ce serait le coup de grâce pour moi. Ce serait la fin !

Je suis triste de voir cet enfant en lui qui semble être si seul, démuni et apeuré. J’aimerais le rescaper, mais je dois me rendre à l'évidence : ce n’est pas ma bataille.

Je dois battre en retraite pour me sauver, sauver ma peau et celle des gens qui font partie de ma vie.

Je décide de tourner mon regard de l'autre côté, de changer mon point de mire. Je vois un chemin où il n’y a pas de mines. Je regarde une dernière fois cet homme et, sans lui dire, je lui souhaite bon courage. J’espère qu’il trouvera un moyen de libérer cet enfant qui tremble de peur afin de le réconforter.


‘’J’avance’’

Je quitte la zone de guerre en titubant. Je m’aperçois que j’ai reçu un couteau en plein cœur. En l’enlevant, je vois qu’il a fait moins de dommages que je ne l'aurais cru. En quittant cette zone de combat, les blessures commencent à guérir, mais cela prendra du temps et il y aura des cicatrices.

Je me réveille alors de ce cauchemar. Je ressens une pression au niveau de mon torse, due à la douleur émotionnelle causée par le choix que je suis obligé de faire ce matin. Je mets un pied à terre, je prends la décision que c’en est assez. Je décide enfin de m’aimer et de m’écouter. Je change de cap, afin de prouver à cet Amour de Soi qu’il mérite complètement de faire partie de moi.


C'est à votre tour maintenant. Quand allez-vous prendre la décision de suivre le meilleur chemin?


Alexandra Bourdages Jérôme, Entraîneur en potentiel humain, Sexologue et psychothérapeute

Rédaction en collaboration avec Marie-Belle Rédaction Créative www.redactioncreative.com

 

L'Amour pur, le vrai...le seul!

Publié le 30 juillet 2017 à 11:35

Tu m'as appris l'amour pur. Cet amour que j'ai pour toi est si différent, si léger, rempli de lumière. Je suis en paix, confiante et en admiration avec ce que tu es présentement. Pas ce que tu deviendras... de ce que tu es. Là, avec moi, dans nos soirées les plus folles, nos discussions profondes, dans tes baisers ressentis. Ton amitié et ton bien-être est ce qu'il y a de plus précieux à mes yeux. Exempt de toutes possessivité et jalousie, simplement cette pure liberté. Ce qui me relit à toi n'est pas physique, c'est un lien indéfinissable qui fait en sorte que je t'aime peu importe où tu es sur cette terre. Je t'aime au point que je te souhaite la femme de tes rêves... si ce n'est pas à moi que tu rêves. Je te veux heureux et en paix comme moi. N'ait pas peur de me décevoir, je m'occupe ma vie et je ne serai jamais déçu par tes choix... parce que tu prends soin de toi... que j'adore par-dessus tout. Je sais ce que je suis et surtout ce que je vaux et je suivrai la voie que tu décideras. Il n'y a qu'une seule chose que je ne peux faire, ne pas avoir de sentiments pour toi. J'en aurai toujours. Je te remercie car grâce à toi, j'aurai découvert ce qu'est l'amour pur. L'amour de soi avant tout. Tout le reste me sera offert par l'univers. Cet amour de soi est entre mes mains. Tu as été mon meilleur coach et je t'en serai à jamais reconnaissante. Je ne vois plus ce que je n'ai pas je rends grâce pour chaque moment avec toi. Et chaque minute est un doux moment que j'apprécie intensément. Tu es une inspiration, ma muse... mon ange. Je nous souhaite le meilleur, ensemble ou non.

Si c'est ensemble... attends-toi à une vie magnifique, magique, simple mais remplie de plaisir, de projets complètement fous, d'intimité et de fidélité. Mon amour me permet de comprendre ton cheminement, de voir tes accomplissements, tes folies et d'être juste heureuse d'en faire partie. Je serai toujours là pour toi. Tu m'as appris à m'aimer, à foncer, à être la femme que je suis devenue. Tu seras à jamais mon Roméo et je te souhaite, grâce à cet amour pur... Ta Juliette. xxx


sois-et-aime.com

Facebook: Sois et aime

Mettre ses limites

Publié le 22 juin 2017 à 22:10


Mettre ses limites

par Alexandra Bourdages Jérôme

Sexologue et psychothérapeute


Avez-vous déjà mis vos limites et ressenti un certain doute, après coup, à savoir si vous aviez fait la bonne chose?


Comment se fait-il que d’écouter ses besoins et ses limites peut en résulter en un doute sur notre décision, notre feeling du moment?


Je me pose la question parce que, bien que je travaille dans le domaine et que j’accompagne les gens à s’exprimer, à s’écouter, à mettre leurs limites, à se respecter, j’en viens à une conclusion bien personnelle : mettre ses culottes demande parfois à faire face à l’imprévu. Mettre ses culottes peut vous faire vivre un monologue interne où vous entendez 2 voix :


Votre côté rationnel qui vous dit que vous avez bien agi et l’autre voix, plus émotive, qui vous pogne parfois aux tripes et qui vous fait douter. S’ensuit une bataille entre ces deux côtés qui s’opposent, qui se battent littéralement pour survivre et qui peuvent vous faire passer un mauvais quart d’heure!


Je fais face à des situations où, bien que mes actions aient été réfléchies, posées et que j’ai conclu que je nommais mes limites et, par le fait même, mes attentes envers l’autre personne, le résultat étant que je doute parfois d’avoir bien agi. Personne n’est à l’abris! (Ou peut-être est-ce que j’essaie de me convaincre que je ne suis pas seule!)


Bref, ce côté, ce doute, cette bibitte, j’y fait face personnellement et je le vois également dans ma pratique. Par exemple : la réputation d’un professionnel est importante, particulièrement en début de carrière. Ce faisant, je me montrais parfois souples devant certaines politiques en ce qui a trait au déroulement des séances. Toutefois, ma souplesse et ma générosité ont eu leurs lots de conséquences : séances et frais impayés, retards continuels, frustrations, inquiétudes, etc. J’ai donc mis en place une structure un peu plus rigide, qui expose les conséquences si une demande n’est pas respectée. Toutefois, cette façon de procéder ne plait pas à tous et certains me confrontent à ce sujet et se battent comme des diables dans l’eau bénite pour ne pas vivre les conséquences (j’exagère un peu, mais vous comprenez mon point!).


Résultat : j’ai souvent eu des questionnements à savoir si j’agissais de la bonne façon ou non. J’ai compris que, premièrement, je me dois d’instaurer certaines règles afin d’assurer une bonne harmonie et ambiance de travail. Ces limites, en fait mes limites professionnelles sont essentielles pour mon cadre de travail. Deuxièmement, il va toujours y avoir des gens pour me confronter! Peu importe que j’établisse une structure ou que je sois la plus permissive des thérapeutes, il y aura toujours quelqu’un pour me confronter. Ainsi va la vie mon Ti-Guy et fait avec.


Ceci est un exemple de ma vie professionnelle, mais je me rends compte que bien des gens ont de la difficulté à dire NON ou C’EST ASSEZ. Bien des gens n’osent pas s’exprimer par peur de décevoir, de créer de la discorde ou par peur de se faire rejeter.


Bien que je remarque que l’éducation peut parfois jouer un rôle dans cette difficulté, je m’aperçois également qu’il y a une partie qui nous appartient : RESPECT de soi, prendre SOIN de SOI. Plusieurs personnes ont souvent la tendance à prendre soin et à répondre aux besoins des autres au détriment des leurs. Plusieurs agissent de cette façon afin d’avoir une valeur aux yeux de son interlocuteur.


Comment voulez-vous alors mettre vos limites et être en accord avec celles-ci si vous pensez toujours au bien-être et à la réaction de l’autre?


Comprenez-moi bien, je ne dis pas de se foutre de l’autre ou des impacts que cela peut avoir chez lui si vous prenez une décision quelconque et j’espère que les gens comprendront que je ne fais pas la promotion de l’égoïsme. Je tente plutôt de vous dire que pour une fois, prenez un moment pour clarifier vos besoins ainsi que vos limites. Ne tombez pas dans une indifférence, un individualisme ou un ‘je m’en foutisme de toi et je ne pense qu’à moi’. Il faut quand même trouver un équilibre entre vos besoins et ceux des autres.


Si toutefois vous avez cette fameuse tendance à faire passer les autres avant vous, clairement que dès que vous allez prendre une décision pour vous, vous ferez très certainement face à 2 réactions :

Bonne et moins bonne.


La première vous donnera sûrement le courage de continuer dans cette voie et de vous exprimer le plus possible. La deuxième vous fera peut-être douter. Ce maudit doute vous permettra toutefois de revoir votre comportement et d’analyser si en effet, vous auriez dû agir d’une autre façon. Dites-vous une chose : si vous avez l’habitude d’écouter les besoins des autres et qu’à un moment donné vous mettez votre pied à terre et dites, par exemple NON, vous changerez l’équilibre existante de votre dynamique et cela provoquera quelque chose (positif ou négatif). Bien que la houle et les vagues peuvent faire peur et vous donnez le tournis, si elles ont été créées parce que vous vous êtes écouté, bien, elles valent la peine. Vous valez la peine. L’important c’est que votre décision ait pris naissance en vous et qu’elle fait un certain sens. Il y aura toujours des gens pour nous confronter, qui ne seront pas d’accord. Ce n’est pas toujours facile (loin de là et il y aura des embûches). Ce faisant, lorsque ça devient trop périlleux et que vous éprouvez une souffrance, demandez de l’aide afin d’avoir de bons outils pour cheminer dans cette épreuve.


C’est bien beau tout ça, mais comment savoir quelles sont mes limites?


Prenez-vous un bon thé ou un bon café, une feuille et un crayon et assoyez-vous dans un endroit où vous vous sentez en sécurité. Écrivez alors de façon spontanée les réponses à cette question : quels sont mes besoins en tant que : 1. Homme ou femme, 2. Mère ou père, 3. Ami(e) 4. Conjoint(e). En écrivant vos besoins vos découvrirez vos limites. Si l’exercice est difficile, écrivez alors vos frustrations. Ces émotions cachent parfois vos besoins non-comblés. En découvrant vos besoins, vous découvrirez alors vos limites (ex : j’ai besoin d’être aimé. Ce faisant, je n’accepterai pas d’être dans une relation où mon/ma partenaire me dit des insultes).


Soyez congruent avec vous-même. Respectez-vous. Prenez soin de vous même si, peut-être, quelques personnes de votre entourage n’aimeront pas vos changements. Il s’agira peut-être alors de réévaluer ces relations, de travailler votre lâchez-prise et peut-être même d’entamer des étapes qui sont similaires au deuil.


Alexandra Bourdages Jérôme

Sexologue et psychothérapeute

L'anti-stress # 1

Publié le 16 juin 2017 à 9:15

L’amour de soi


Il n’y a pas de recettes miracles ou de trucs rapides, tout commence par l’estime de soi. La valeur propre qu’on s’accorde… comment on s’aime quand on se regarde dans le miroir. Tout commence à l’intérieur de nous.


Lorsqu’on comprend que cet amour propre est le secret, on agit en fonction de son mieux-être personnel. On se choisi, établi nos priorités et on accorde du temps à la réalisation de nos rêves. On installe dans notre quotidien des solutions gagnantes qui nous permettent d’être à notre meilleur physiquement (bien manger, s’activer, danser, se reposer,…) et mentalement (méditer, équilibrer notre vie, relaxer, voir ses amis, …).


C’est à nous de mettre en place notre discipline de vie, selon nos intérêts et nos besoins uniques. Déjà avec une bonne alimentation et des conseils en psychonutrition, les gens remarquent une amélioration considérable de leur santé physique et mentale. De plus, nous avons le pouvoir de diminuer les symptômes associés aux stress par une pratique régulière d’activités physiques.


Tout commence par l’amour de soi. Prendre soins de soi, se réaliser pleinement et croire en toutes ses possibilités n’est pas Égoïste. C’est le but de votre Vie. Je préfère le mot Égotisme, qui signifie « prendre soin de soi afin de mieux redonner aux autres ». Lorsque notre vie est contrôlée par les autres… on ne peut que ressentir du stress. Nous avons l’impression que le contrôle est externe à nous-même et c’est souvent le cas. Nous laissons les autres orienter notre propre vie et les états de panique se font sentir.


L’amour de soi, c’est prendre sa vie en main, s’aimer et agir en conséquence. C’est prendre de meilleures décisions : mieux se nourrir, se reposer sans culpabilité, bouger, sortir, recommencer à s’amuser… et à rêver. Les besoins des autres ne devraient pas (rarement…) passer avant les nôtres.


En vivant pour soi, en se responsabilisant de ses choix de vie, les perceptions se modifient. Les problèmes deviennent des défis, les princesses à sauver se transforment en Reine, prête à se battre avec courage. Une reine a confiance et ne laisse pas le stress l’arrêter. Elle prend les meilleures décisions en fonction des combats, qu’elle livre un à la fois. Elle attend un Roi, et ne se laisse pas impressionner par tous les princes. Elle prend sa place et définit ses limites.


L’amour de soi est le début d’un grand changement dans votre vie… positif et magique. Ne laisser pas la période de déséquilibre vous arrêter. Vous la traverserez pour un meilleur équilibre à votre image. L’état de stress fera place à la liberté de créer et de passer à l’action.


Sois la meilleure personne pour toi.

Crois, fonce et vie pleinement.

Myriam Courbron, ps.éd.

Entraîneur en potentiel humain

Facebook: Sois et aime




Psychonutrition - L'équilibre alimentaire

Publié le 17 janvier 2017 à 22:45

Psychonutrition

L’Équilibre alimentaire

Myriam Courbron, ps.éd. et Coach de vie

 

Qu’est-ce que l’Équilibre alimentaire?

 

L’équilibre alimentaire se définit par le fait de privilégier les aliments qui sont particulièrement utiles à notre santé, et de limiter la consommation des autres. Chaque famille d’aliments a sa place dans votre assiette, et ce quotidiennement. Chacune joue un rôle, mais pas dans les mêmes quantités. Si l’on recommande d’éviter la consommation excessive et de limiter la prise de certains aliments, il n’est en revanche pas question d’interdit. Un excès de temps en temps fait partie de la vie (www.lexique-alimentation-sante.com).

Les vertus de la TEMPÉRANCE, qui se définit par l’aptitude à évaluer ses propres besoins et à les satisfaire sans excès, nous ont été vantées par Socrate. Celle-ci nécessite donc « la conscience de ses états intérieurs, de ses propres motivations et ses besoins » BOHLER. H, Cerveau et Psycho, Juillet-Aout 2016.

Lorsqu’il n’y a point d’équilibre au niveau alimentaire, arrive alors les recettes miracles, les livres à la mode ou des régimes qui dictent à son corps un faux équilibre qui n’est pas le sien… pas UNIQUE comme nous.

 

Les causes d’un déséquilibre alimentaire : Bio/psycho/sociales

 

Biologiques : L'hérédité, les antécédents familiaux de dépression, d'anxiété, de troubles de l'alimentation et les problèmes de poids. Certaines anomalies au niveau des neurotransmetteurs régulant l'appétit et l'humeur.

Psychologiques : Les personnes impulsives et instables émotionnellement, ou à l’inverse inhibées et en contrôle extrême de leurs émotions sont plus propices à adopter de mauvaises habitudes alimentaires. Aussi, une faible estime de soi est aussi un facteur à considérer.

Sociales : L’éducation face à l’alimentation (ex. : se récompenser en mangeant, être privé de dessert comme punition,...)


L’influence de l’alimentation sur notre bien-être psychologique.


Nous connaissons tous les raisons de bien manger pour notre santé biologique. Elles sont nombreuses, nous en entendons parler depuis notre enfance : Manges tes légumes!!! Une pomme par jour,… Les aliments préviennent et guérissent même plusieurs maladies.

Là où nous accordons un peu moins d’importance, c’est au niveau des bienfaits énormes d’une saine nutrition sur notre état psychologique, mental, notre bien-être émotionnel, notre stress, notre concentration, notre insomnie, notre irritabilité et j’en passe. Oui, je dis NOTRE car nous sommes tous concernés. Grand nombre de personnes vont opter pour l’option médication au lieu de considérer AVANT TOUT de modifier leur alimentation en fonction de leurs besoins. S’il reste des symptômes par la suite (SI), il sera bon de penser voir un médecin… mais avant tout, avant de remplir les urgences… MANGEZ SAINEMENT!!

Plusieurs années de recherches en neuroscience ont permis de montrer que certains aliments favorisent la croissance de neurones et protègent contre la dépression et l’anxiété. D’autres aliments toutefois feraient rétrécir certaines parties de notre cerveau qui sous-tendent nos capacités de mémoire.


 

JE PLANIFIE MON ALIMENTATION ET JE NE ME LAISSE PLUS IMPRESSIONNER PAR

LA PUBLICITÉ.


JE CHOISIE CE QUE JE MANGE


JE FAIS EN SORTE D’AUGMENTER MES SAINES HABITUDES ET DE DIMINUER LES MAUVAISES


Les saines habitudes de vie, et surtout alimentaires, ne font pas que prévenir. Elles guérissent, améliorent notre santé, et font parfois des miracles. Mais encore trop d’experts médicaux préfèrent prescrire que d’enrayer le vrai problème… Sur les habitudes de vie de leurs patients, ils ont peu de contrôle. La médication oui. VOUS devriez prendre le contrôle de votre santé d’une bien meilleure façon.

Il est primordial d’avoir une alimentation stricte pour les apports nutritionnels nécessaire à une bonne santé physique et mentale sans toutefois tomber dans aucun excès ou privation. Ne privez pas votre estomac, ne comptez pas les calories, ne supprimez pas de groupe d’aliments!!

 

Les aliments qui altèrent négativement notre santé psychologique :


Hamburgers, frites et aliments frits, sel, mayonnaise, aliments panés, viennoiseries industrielles,

sucreries industrielles, plats préparés, farines blanches et sucre blanc.

 

Ces aliments diminue le niveau de sérotonine au cerveau… ce qui altère l’humeur et cause même des crises de colère, de l’irritabilité, des symptômes dépressifs, des pertes de mémoires, difficultés de concentration, …

Ajouter à ces mauvais aliments le STRESS normal de la vie et pour plusieurs, une alimentation trop faible en fruits et légumes, ceci cause la majorité des maladies mentales, physiques et des problèmes de comportement chez l’enfant.

Nous devons prendre notre santé en main et tout commence par l’alimentation et la pleine conscience de celle-ci.

 

De saines habitudes de vie… LA solution à mon équilibre alimentaire


De plus en plus d’études le prouvent, pour prévenir l’anxiété et de nombreuses maladies, il faut adopter de saines habitudes de vie. Une bonne hygiène de vie peut grandement aider à augmenter notre mieux-être mental et physique. Et par bonne hygiène de vie on parle de :

 

Équilibre entre travail, repos et loisirs

Faible consommation de caféine, d’alcool et nicotine

Une bonne alimentation

Exercices réguliers (4 X semaine)

 

Passez à l’action!!

 

Il est temps d’agir et de se fixer des objectifs réalistes.


Si vous voulez sculpter votre corps, commencez par muscler votre tête en améliorant votre état d’esprit. Appréciez-vous tel que vous êtes présentement, reconnaissez votre valeur et augmentez votre amour propre.

Prenez le temps de penser et préparer votre discipline alimentaire. Déterminer les aliments que vous devez intégrés à votre alimentation, aller consulter les listes de superaliments pour vous aider, ajoutez en le plus possible et diminuer les autres graduellement sans vous priver complètement.

Mangez en pleine conscience, ralentissez votre rythme, tournez votre attention sur ce que vous êtes en train de manger et surtout, écouter votre satiété.

Prenez chaque journée une à la fois et donnez le meilleur de vous-même à chaque jour. Soyez fière de vous et soyez convaincus des bienfaits de plusieurs aliments sur notre mieux être physique et mental. 

Je vous invite à noter un objectif de changement au niveau de votre alimentation que vous seriez prêts à réaliser, je vous invite à passer à l’action et à commencer maintenant, à petits pas, votre discipline alimentaire. Si vous avez besoin d’un coup de main pour commencer, je suis là pour vous coacher. Vous pouvez aussi venir partager vos réussites et poser vos questions sur la page Facebook de Sois et aime

 

Myriam Courbron, Psychoéducatrice et coach de vie

 Facebook: Sois et aime

 

 

Une fleur unique... Tout comme votre bonheur!

Publié le 14 janvier 2017 à 16:30

L'amour de soi est la recette du bonheur. Vous devez le trouver vous même et ne jamais envier celui des autres. Ils ont simplement écouté leurs besoins, passé à l'action et fait face à l'inconnu. L'envie de l'autre est toutefois un bon signe à écouter, il désigne ce que vous espérez pour vous même. Alors constatez au lieu d'envier et passez à l'action. Si vous vous choisissez, je vous assure que le pire est derrière vous et le meilleur à venir. Arrêtez de vous comparer, personne n'a la même histoire, les mêmes valeurs, la même génétique. Vous êtes tous uniques et votre bonheur l'est tout autant. Dès aujourd'hui, orientez votre pensée sur vos rêves et fixez-vous des objectifs pour les atteindre peu importe vos désirs. Nous sommes tous une fleur différente et spéciale. Nous ne grandissons pas dans la même terre et n'avons pas la même quantité d'eau et de soleil. Certaines n'ont jamais reçu d'engrais et d'autres en ont beaucoup trop. L'environnement est petit pour la majorité et immense pour quelques unes. Ne vous attendez pas à ressembler à la fleur d'à côté mais prenez soin de la votre. Donnez lui lui tout ce dont elle a besoin pour grandir et devenir forte. Toutes les fleurs sont importantes, les plantes carnivores sont belles et utiles, les cactus sont uniques et recherchés. Tassez la mauvaise herbe qui vous entoure, vous étouffe et ainsi vous pourrez prendre soin de votre fleur... de votre bonheur! De quoi a t-elle besoin aujourd'hui? Est-elle en survie ou en santé? Occupez-vous en!! Lorsqu'elle sera belle et forte, gardez la discipline et l'équilibre. Et surtout, n'oubliez pas que la mauvaise herbe repousse souvent alors il faut être vigilent et contrôler notre environnement si nous voulons le garder sain et remplit de richesses. Pour se nourrir et avoir les racines bien ancrées, nous devons offrir deux choses essentiels à notre fleur; l'eau (une saine alimentation) et le soleil (l'activité physique et intellectuelle). Nous ajouterons ensuite l'engrais selon l'unicité de notre fleur. Lorsque le vent vous secouera, vous devrez vous appuyer sur vos tuteurs. Il vous faut en trouver pour faire face aux intempéries (la famille, les amis sincères, les gens qui vous aime, votre coach,...). Vous n'en aurez pas besoin souvent, mais ils seront importants dans les tempêtes de la vie. Aimez-vous, prenez soins de vous dès aujourd'hui et atteignez votre bonheur.

SOIS et AIME

Vos consultants en cheminement personnel et professionnel


Rss_feed